Enquête nationale sur les politiques en faveur des cyclistes et des piétons

, par Judicaël Potonnec

Les premiers résultats de cette enquête, menée par le Club des villes et territoires cyclables, dans le cadre de l’Observatoire des mobilités actives, donnent une photographie des politiques en faveur des cyclistes et des piétons à la veille des élections municipales.

L’enquête pointe que le vélo conforte sa place dans les stratégies de mobilité des collectivités avec une augmentation en nombre de plusieurs types d’aménagements cyclables : double-sens cyclables, sas cyclistes, zones 30 et zones apaisées.

Les résultats de l’enquête démontrent également un renforcement de la gouvernance vélo avec une augmentation du nombre de chargés de mission dédiés au vélo, des instances de concertation ou d’information des usagers, des outils de connaissance des pratiques comme les observatoires et comptages. Le budget dédié à la politique cyclable n’a lui qu’assez peu évolué depuis 2011 (5,90 euros par an et par habitant), mais il faut tenir compte de fortes disparités entre les collectivités

A la veille des élections municipales, le Club des villes et territoires cyclables apporte des préconisations et définit des chantiers prioritaires pour 2014-2020 :
- une politique vélo qui ne soit pas portée que sur les aménagements
- une amélioration de l’offre en stationnement
- une poursuite du développement des zones 30, y compris en dehors des centre-ville
- un accompagnement des changements de pratique de mobilité
Communiqué de presse et synthèse de l'enquête