L’écomobilité scolaire inscrite au programme d’une éco-école L’école Bara-Cabanis à Lille-Fives

, par Sébastien Torro-Tokodi

Test de maniabilité à Bara-CabanisFin 2010, la directrice de l’école Bara-Cabanis, dans le quartier de Fives à Lille, se rapproche de la Mission PDU de la Ville de Lille pour l’élaboration d’un programme d’actions en lien avec le projet d’Éco-Écoles qu’elle coordonne au sein de l’établissement depuis quelques années. Celui-ci, décliné au niveau national, consiste à mettre en place chaque année de nouvelles actions en lien avec une thématique choisie (alimentation, éco-gestes, nature…) qui seront ensuite maintenues et accumulées dans la durée, et intégrées au projet pédagogique de l’école. En conseil d’école, il est donc décidé de sélectionner la thématique des déplacements.

La Ville de Lille, qui travaille en partenariat avec Droit au vélo depuis 2003, s’adresse à l’association pour mettre à contribution ses compétences et son expertise en la matière (plusieurs lignes de pédibus et vélobus mises en place depuis 2007, pour certaines toujours en activité). Une présentation des outils existants modifiables permet leur appropriation rapide (fiche-conseils sur le vélobus, questionnaire de mobilité, géolocalisation…). S’ensuit une distribution des questionnaires accompagnés des fiches-conseils. Les délégués de classe ont pour mission de rassembler les questionnaires, remplis par les enfants ET les parents. Une réunion présentant les principes de ces démarches est proposée aux parents, avec la participation de la Ville et de Droit au vélo, au cours de laquelle de premiers échanges offrent aux parents de se rassurer sur l’organisation des déplacements.

MÉTHODE

L’objectif de cette première réunion de présentation générale de la démarche est de leur expliquer la méthodologie et repérer de premiers volontaires. Le film Vélo…bus, pédi…bus, tout le monde y gagne ! composé de témoignages des différents acteurs concernés (enfants, parents, élu, technicien, corps enseignant, médecin) est diffusé et donne une bonne base pour lancer les discussions. Les échanges concernent évidemment les questions liées à la formation des enfants, à leur engagement et celui de leurs parents dans la démarche, à l’assurance…

Après avoir récolté les questionnaires remplis par l’élève dans chaque classe, les délégués sont invités à reporter les réponses sur la carte du quartier exposée en un lieu passant de l’école, en collant une gommette de couleur sur les adresses renseignées dans le questionnaire. Les différentes couleurs utilisées correspondent au mode souhaité par l’enfant. Une demi gommette d’une autre couleur indique le mode accepté par les parents.


La diversité des modes de déplacement est largement représentée avec :
- 2 lignes de vélobus
- 1 ligne de pédibus
- du covoiturage
- de nombreux enfants se rendant à l’école en trottinette

EN PRATIQUE

Après une formation des enfants et des parents volontaires à la pratique du vélo en groupe au printemps 2011, les premières lignes voient le jour, d’abord assurée par Droit au vélo, elle l’est pour les suivantes par les parents volontaires. D’autres sessions sont proposées pour les nouveaux participants.

Ces formations consistent à s’assurer que les enfants maîtrisent correctement le vélo et sont en capacité de suivre un groupe. Pour les parent, il s’agit d’être sûr qu’il sera en mesure de coordonner le groupe tout en restant maître de la situation quant aux conditions de circulation notamment.